Fresque Madame de Sévigné au Port de Lorient

L'histoire

Héritage de la Compagnie des Indes

Créée le 30 aout 1666 par Colbert, Ministre de Louis XIV, la ville de Lorient verra pendant des siècles son évolution économique liée à l’activité de son commerce international.

1664 : Création de la Compagnie des Indes Orientales par Colbert pour approvisionner le marché français en produits asiatiques.

1666 : Le chantier de construction est situé sur le site du Faouëdic. C’est l’acte de naissance de Lorient qui devient la base de départ de d’arrivée des navires de commerce avec l’Asie (épices, thés, porcelaines, étoffes, soieries, etc.).

1719 : Création de la 2nde Compagnie des Indes après disparition de la première (1703). Le monopole sur les échanges avec les comptoirs d’Afrique, les colonies de Louisiane, des Antilles, de l’Océan Indien et de la Mer de Chine assure à Lorient une ère de forte prospérité. Elle fait faillite en 1769.

1766 : Construction du premier quai de commerce en dehors de l’Enclos de la Compagnie des Indes.

1785 : Création de la 3ème Compagnie des Indes. Son monopole commercial est aboli par la Révolution en 1790.

1794 : Décret supprimant les Compagnies des Indes. Lorient est institué port militaire en 1791.

FIN dix-neuvieme SIECLE : une forte ACTIVITE

Moribond depuis la fin du 18ème siècle, le trafic du port explose à la fin du 19ème siècle. L’avènement de la vapeur fait de Lorient un grand port d’importation de charbon de 1870 jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale. Les caboteurs gallois trouvent un fret de retour avec les poteaux de mines des sapinières du Morbihan. Le port traite d’autres trafics (céréales, rogue, vins, sel, chaux, sucre), mais limités en tonnages et quitte le bassin à flot du centre-ville pour s’installer à Kergroise, site en eau profonde mieux adapté à la demande de transport.


1880 : Trafic global de 45 000 tonnes

27 aout 1889 : 1ère concession d’outillage public accordée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lorient Bretagne Sud et du Morbihan (gestion de 2 grues au bassin à flot à l’avant-port).

1er juillet 1914 : Gestion de la totalité de l’outillage portuaire par la CCI du Morbihan ( et terre-plein des chalutiers).

1920 : Mise en service de la 1ère tranche de quai (112,50 m) du port en eau profonde de Kergroise.

1929 : Trafic record depuis la fin du 19ème siècle avec 438 000 tonnes. Le charbon (239 000 tonnes) représente la moitié de l’activité portuaire.

1939 : Trafic total de 293 000 tonnes à la veille de la seconde guerre mondiale.

1960-2004 : NOUVELLES MARCHANDISES ET NOUVEAUX INVESTISSEMENTS

A la fin de la seconde guerre mondiale, une profonde mutation de l’économie nationale et régionale modifie les trafics du port de Kergroise qui est équipé peu à peu pour traiter avec compétitivité ces nouveaux trafics. Lorient devient le 1er port de commerce de Bretagne.


1960 : Trafic de sables et de graviers de 70 000 tonnes.

1961 : Construction de l’appontement pétrolier.

1963 : Consolidation du trafic des matières premières pour l’alimentation animale (30 000 tonnes).

1970 : Extension du quai principal à 568 m (agroalimentaire et marchandises diverses).

1975 : Disparition du trafic de charbon et des poteaux de mines.

1980 : Construction du silo et de la Station de Transit Rail Route (STRR).

1987 : Construction du quai de 150 m (marchandises diverses).

1991 : Disparition du trafic de vin.

1992 : Acquisition de la grue polyvalente « kangourou » (manutention de vrac agroalimentaire, marchandises diverses).

1998 : Certification qualité ISO 9001 : 2000.

1999 : Construction de l’entrepôt frigorifique bord à quai.

2004 : Acquisition d’une grue polyvalente pour manutentionner conteneurs et colis lourds.

2005 : Accès du port aux convois routiers de 44 tonnes.

2007 : Mise en service de l’installation vrac ciment.

2009 : Mise en service du nouvel appontement pétrolier et travaux d’extension du quai principal et de surcreusement de chenal pour permettre l’accueil de navires de type Panamax à pleine charge.

2001 : Mise en service du nouveau remorqueur Bretagne.

2012 : Fermeture complète du port conformément au code ISPS et certification qualité ISO 14001.

2013 : Labellisation environnementale PERS ECOPORT.

2016 : Réception de la remorque kamag (transport charges exceptionnelles).

2017 : Mise en service de l’appontement remorqueurs.

2017 : Réception du nouvel outil de manutention à destination de l'export de céréales (sauterelle).